Mech Academy : quand Casterman envoie ses lecteurs au pays des Mechas

Un nouvel acteur a débarqué dans le secteur des comics VF avec Casterman. En effet, le géant de la BD vient tout juste de lancer son nouveau label dédié : « Paperback ». Et, comme pour chaque nouveau venu sur ce marché, les premiers pas revêtent une importance toute particulière puisqu’ils constituent de forts indicateurs quant à la direction choisie par la Maison d’édition concernée.

Pour Casterman, ce sont Au Temps Des Reptiles et Mech Academy qui ont la lourde responsabilité de lancer Paperback. Et c’est par le second de ces deux titres que nous avons choisi de commencer.

Tout d’abord, précisons que comme les Deluxes de Panini et la plupart des comics d’Urban, les titres intégrant Paperback sont facilement reconnaissables puisqu’ils abordent la même composition graphique en ce qui concerne leur couverture, à savoir quelques cases encerclées de noir. Agréable à l’œil, ce choix pour les covers constitue déjà une petite réussite pour ce nouveau label comics. Et puis, il ne faudrait pas oublier qu’en ce qui concerne Mech Academy, deux noms loin d’être inconnus ornent la couverture, ceux de Takeshi Miyazawa et de Greg Pak. Si le premier ne bénéficie pas d’un statut de star, et ce même si on lui doit quelques travaux chez Marvel, il en va différemment pour Greg Pak qui s’est brillamment illustré sur plusieurs titres de la Maison des Idées.

Capable du meilleur(# PlanèteHulk) comme du pire (#WorldWarHulk), Pak nous immerge ici dans une histoire de mechas, ces robots géants très en vogue dans les mangas. On y découvre un jeune garçon, Stanford, responsable des tâches ménagères tout comme sa mère, affectée elle aussi au personnel d’entretien dans une académie militaire. Inutile de vous dire que ce n’était pas la destinée rêvée par le petit Stanford qui aurait préféré former un binôme avec un mecha. En effet, vous apprendrez vite que tous les 4 ans, 3 mechas descendent du ciel pour choisir des cadets de l’académie et former avec eux des duos complémentaires afin de défendre la Terre contre les Shargs, des envahisseurs peu recommandables. Et si les recrues présentées aux mechas sont présélectionnées au préalable, cela n’empêchera pas l’un de ces êtres robotiques de se lier avec notre héros, Stanford.

Entre les entraînements et la menace d’une invasion extraterrestre qui s’épaissit, le jeune homme aura du pain sur la planche dès ce premier volume. Loin de l’inventivité dont il avait fait profiter ses lecteurs sur Planète Hulk, Greg Pak fournit tout de même un travail abouti avec Mech Academy. Pour preuve, son scénario est des plus attrayants et intéressants. L’univers présenté y est d’ailleurs pour beaucoup puisqu’il reste cohérent et laisse pressentir un fort potentiel pour cette série. Et puis, guère besoin de prérequis pour entrer dans l’histoire grâce à la construction efficace de la narration.

A noter également, le cachet que confèrent les dessins de Takeshi Miyazawa à ce premier tome. A la frontière entre comic-book et manga, le trait est assez soigné même si l’on regrette quelques scènes qualitativement en deçà du niveau global.

Qu’à cela ne tienne, l’éditeur Casterman ne s’y est pas trompé en choisissant Mech Academy pour lancer sa nouvelle collection (au côté d’Au Temps Des Reptiles). L’originalité est de mise pour ce titre puisqu’il voit un dessinateur japonais officier au dessin et un thème qui est généralement l’apanage des mangas être traité par un auteur américain fort d’une belle réputation dans le secteur des comics. Le résultat n’en est que plus surprenant tant Mech Academy aura vite fait de vous accaparer dans ses bras robotiques.

Note : 8/10

R.L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s