[La Minute Comics] Black Hammer 2 : Lemire aime les super-héros et ça se voit !

Jeff Lemire est des plus productifs ces derniers mois (années?) et Urban ne laisse pas passer l’opportunité d’éditer les œuvres les plus récentes d’un tel auteur. Après Royal City, c’est donc au tour de la suite de Black Hammer de trôner fièrement sur les étagères de nos libraires.

Pour rappel, Black Hammer, premier du nom, nous plongeait dans le quotidien d’une bande de super-héros coincée dans ce qui semble être une dimension parallèle. En effet, après un combat face au surpuissant Anti-Dieu, les héros de Spiral City se sont retrouvés projetés dans une ferme au beau milieu d’une petite bourgade. Bourgade dont ils ne peuvent s’éloigner outre-mesure.

Dès l’entame de ce second volume, l’équipe interroge Lucy Weber, la fille du défunt « Black Hammer », arrivée, elle aussi, par un moyen inconnu dans cette nouvelle dimension.

Et comme pour le premier tome, Lemire laisse parler tout son talent et rend un superbe hommage aux différents types/genres de comics ayant fait les beaux jours de l’histoire du médium. D’ailleurs, Dean Ormston n’est pas en reste comme le démontrent ses covers qui font référence, tantôt à d’anciens récits de SF ou d’Heroic Fantasy, tantôt à des œuvres iconiques comme « La Mort de Superman » pour ne citer que cet exemple.

Et que ceux qui craignaient que le scénario ne perde de sa vitesse après un premier volume passionnant se rassurent : le suspense conserve toujours une place prépondérante dans le récit, les relations entre les personnages évoluent de bien belle manière et les cliffhangers restent savamment dosés. Lemire et Ormston sont à la tête d’un chef-d’œuvre et élèvent déjà la série au rang de « Must-Have » !

Note : 9/10

R.L.

[Nouveau type de critiques/chroniques sur Comics Inside : l’objectif de ce nouveau format est d’être le plus concis possible et donc de donner rapidement un avis sans s’étendre sur tous les aspects d’une oeuvre, qu’il s’agisse d’un comic-book, d’un film ou d’un jeu vidéo. C’est court, c’est bref, ça se lit en une minute à peine, c’est La Minute Comics.]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s