[Dossier] Star Wars VIII : analyse du scénario 100% spoilers (Partie 1/3)

L’actualité cinématographique de cette fin d’année a propulsé le dernier Star Wars, soit le huitième épisode intitulé « Les Derniers Jedi », au centre de tous les débats. Et comme vous avez pu vous en rendre compte, l’équipe de Comics Inside a rédigé une critique au sortir de la salle de cinéma. Vous pouvez d’ailleurs lire cette review garantie sans spoilers ici.

Nous avons choisi de laisser le temps au temps avant de vous partager un avis plus précis sur le scénario qui se trouve être au cœur de débats passionnés sur les réseaux sociaux.

Ce dossier s’attardera donc sur plusieurs points. Tout d’abord, pour cette première partie, nous analyserons dans son ensemble le récit et quelques péripéties majeures. Ensuite, nous nous pencherons sur les personnages dans la deuxième partie et enfin, la troisième et dernière partie s’intéressera à la suite des Derniers Jedi, le neuvième épisode.

Un scénario faussement simpliste

S’il fallait résumer le scénario à sa plus simple essence, voici ce que l’on pourrait en dire : « Les derniers vaisseaux de la Résistance sont poursuivis par ceux du Premier Ordre. Rien ne semble permettre aux héros de fuir. Pendant ce temps, Rey tente de convaincre l’emblématique Luke Skylwalker de rejoindre les rangs des résistants afin de faire pencher la balance du côté de la lumière. »

4 lignes, ou presque, et nous obtenons la « base » de l’histoire de ce dernier épisode. Mais s’il n’est question que d’une « base », c’est tout simplement parce que ce Star Wars VIII comprend bien des subtilités qui résonneront dans le cœur des fans.

Combats spatiaux, batailles terrestres, nouvelles planètes, races d’aliens encore jamais portées à l’écran, etc. Les nouveautés sont nombreuses et un second visionnage n’est pas fortuit si l’on veut apercevoir tous les détails du film de Rian Johnson. Malheureusement, tout ce qui constitue ce vent de fraîcheur n’est pas du goût de tous les fans.

Ainsi, parmi les nombreuses péripéties de cette production, certaines ont été largement critiquées : l’attaque du Croiseur de la Résistance propulsé sur la flotte ennemie en mode « Hyperespace », le passage de Finn et de Rose sur Canto Bight (et leur histoire d’amour), la mort de Snoke et les nouvelles possibilités qu’offre la Force. Décortiquons-les.

Le saut en Hyperespace           

En ce qui concerne ce point, les critiques se concentrent sur le « pourquoi n’ont-ils pas profité de cette tactique auparavant? » Effectivement, s’il suffit d’un seul homme ou d’une seule femme pour lancer à toute vitesse un vaisseau sur une flotte afin de réduire à néant cette dernière, cela représente la tactique idéale.

A en croire les critiques, il « suffira » alors de reproduire ce type de sacrifices dans les futurs films de la franchise pour mettre fin, ou presque, à la guerre tout en épargnant bon nombre de soldats de la Résistance.

Je tiens à marquer ma désapprobation sur ce point, et ce pour deux raisons. D’abord, rien ne permettait d’affirmer que cette tactique fonctionnerait avant de la mettre en œuvre. D’ailleurs, personne ne s’y attendait : le Général Hux fut le premier surpris. Ensuite, il ne reste à J.J. Abrams qu’à trouver une riposte pour éviter cette « facilité » à l’avenir.

Dans cet ordre d’idées, on remarque, dans le huitième épisode, que le vaisseau ciblé du Premier Ordre a mis bien du temps à se retourner pour attaquer/contrer le Croiseur de la Résistance. Dès lors, on pourrait imaginer que cette tactique basée sur le saut en Hyperespace ne fonctionne que si le vaisseau prêt à effectuer le saut (en tant qu’attaque) n’est pas sous le feu des tirs de la flotte ciblée.

Canto Bight, la ville-casino       

Force est d’admettre que ce passage n’est pas des plus originaux. En effet, l’idée d’un casino où jouent les marchands d’armes et autres membres de la pègre a déjà été exploitée à mainte reprises dans bien d’autres films.

La seule plus-value de cette séquence reste d’avoir introduit de nouveaux personnages (que l’on aime ou pas) comme DJ qui, on l’espère, seront pleinement exploités à l’avenir.

Quant au manque d’originalité de cette séquence, il ne constitue pas le seul reproche énoncé par les fans. Bien au contraire puisqu’une partie de ces derniers ne voit aucun intérêt dans ce pan de l’histoire. La faute à l’échec cuisant vécu par nos héros à la fin de leur « mission ». [Pour rappel, ils n’ont pas trouvé le hacker recherché et leur pirate de substitution s’est avéré être un traître. Résultat des courses : pas de piratage et une occasion manquée pour les Résistants de fuir l’armada du Premier Ordre.]

Pour ma part, j’y vois un renouveau et même, une leçon à tirer : la réussite n’est pas toujours au rendez-vous dans le camps des héros. En d’autres mots, si la séquence qui débute sur la planète de Canto Bight est pauvre en originalité et en retournements de situation improbables, elle se termine tout de même sur une nouvelle façon de voir les choses : désormais, rien ne permet de savoir à l’avance si un plan ou l’autre fonctionnera dans un film de la saga Star Wars.

La mort de Snoke 

Surement le point le plus critiqué concernant « Les Derniers Jedi » : le meurtre de Snoke de la main de son apprenti.

Ne sachant rien des origines du Suprême Leader, les fans ne s’attendaient certainement pas à le voir périr si vite et de façon si… anodine. Difficile de défendre ce point puisque, qu’elles que soient les origines de Snoke, celles-ci auront inexorablement moins d’effets sur les spectateurs à cause de la direction prise par Rian Johnson.

En effet, imaginons que nous découvrions dans le prochain film que ce « grand méchant » a gagné des conflits à lui seul et était un grand maître du sabre laser que nul ne pouvait oser vaincre. Cela n’aurait que peu d’incidence puisque, aussi fort était-il, Snoke est bel et bien mort et de manière peu conventionnelle.

Pourtant, l’espoir existe ! Dans une saga où la Force permet désormais d’établir des liens télépathiques ou encore de transposer « virtuellement » son corps sur une autre planète, rien ne permet d’affirmer que le Suprême Leader est réellement mort. Si c’est le cas, espérons que ce revirement soit amené de façon intelligente par J.J. Abrams.

La Force

Que n’est-il pas possible de réaliser à l’aide de la Force ? Là où pour les épisodes précédents, il était surtout question de contrôle mental sur des esprits plus faibles et de déplacements de rochers, ce dont Rian Johnson se moque allègrement, la Force permet désormais de créer des liens télépathiques, de faire apparaître une projection de son être sur une toute autre planète que celle où se trouve son corps et d’influencer la météo depuis l’au-delà.

Les critiques n’y ont pas été de main morte et y ont vu un sacrilège. Pourtant, l’idée d’offrir de nouvelles possibilités au maniement de la Force est cohérente tant le film s’interroge sur la question de l’héritage des autres épisodes. A plusieurs moments, les personnages, parfois de façons sous-entendues et très subtiles, font références à des concepts mis à l’honneur dans les autres productions de la saga. Par exemple, Luke hésite à en finir avec ce qui composait le ciment de la religion Jedi : les livres sacrés. Ceci n’aura qu’un seul but : démontrer que Star Wars change de direction. Et cela vaut aussi pour le concept de la Force. Dans les faits, ce sont surtout les éclairs provoqués par l’esprit de Yoda qui auront déchaîné la colère des fans. Comment un être décédé aurait-il pu s’entraîner pour arriver à un tel résultat ? Et si nous prenions le problème à  l’envers : s’il en était capable depuis bien longtemps mais n’avait pas eu l’opportunité de mettre en œuvre cette nouvelle technique ?

La suite du dossier :

R.L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s