La Planète Des Singes – Visions : le scénario original adapté

Que les fans de la saga La Planète Des Singes se réjouissent car un nouvel écrit peut désormais garnir leur bibliothèque. Adapté en comics à partir du scénario original, Visions nous offre une nouvelle claque, et même une claque simiesque que l’on prend dès les premières pages ! Que tous ceux qui n’ont vu que les films liés à la franchise soient prévenus : le scénario de Visions diffère des oeuvres cinématographiques mais demeure tout aussi captivant !

Dans ce comic-book -que l’on doit à l’éditeur Vestron-, Dana Gould et Chad Lewis ont choisi de se calquer sur le scénario original de Rod Serling, co-scénariste du premier film dédié à La Planète des Singes. On décèle, par rapport au matériau de base, quelques libertés prises ici et là mais, dans l’ensemble, tout y est.

Quatre astronautes partent en mission spatiale et se cryogénisent pour plusieurs années, soit le plus gros du voyage. Après un disfonctionnement, les voilà arrivés sur une planète similaire à la nôtre, excepté en ce qui concerne sa population… puisque les humains y sont considérés comme des animaux desquels descendent les singes. L’évolution a donc joué un sacré tour à nos astronautes en bouleversant l’ordre naturel qu’ils connaissaient jusqu’à présent ! Très vite capturé par des singes armés, le protagoniste principal, Thomas, n’en croit pas ses yeux lorsqu’il découvre une civilisation semblable à la nôtre où des singes vivent dans des métropoles modernes en s’habillant et se comportant comme tout humain civilisé.

On (re-)découvre alors cette grande histoire de la science-fiction et on plonge dedans les yeux fermés (enfin, on ne vous le conseille pas, cela peut nuir à votre lecture) avec une bonne dose de plaisir. Les dessins ainsi que leur colorisation sont réussis et nous emportent dans un monde dont il nous tarde d’en connaître tous les secrets, et ce malgré le malaise qui s’installe au fil des pages. Il ne saurait d’ailleurs en être autrement ! Imaginez-vous découvrant des rues et des boulevards où les singes vivent comme… des humains. Imaginez un monde où la science considère l’Homme comme un animal ou, au mieux, comme un sujet d’expérience à lobotomiser afin d’en apprendre tous les secrets. Animal de cirque, bête sauvage à abattre, sujet d’étude, esclave… : les choix qui s’ouvrent à l’espèce humaine sont peu nombreux et encore moins reluisants.

Autrement dit, tous les ingrédients qui ont fait le succès du scénario originel sont présents et utilisés avec brio. Que ce soit le malaise qui s’empare du héros face à la découverte d’un monde moderne contrôlé par les singes, la découverte des traitements réservés aux humains ou encore l’intégration de Thomas en tant qu’homme au sein de la société, les différentes facettes mises en avant dans ce comic-book devrait aisément ravir les fans de la saga et du genre de manière générale !

Note : 8/10

R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.