Aldobrando : quand la jeunesse se dresse contre la tyrannie !

Receuilli enfant par un mage, Aldobrando ne connait rien du monde qui l’entoure et ce dernier ne l’intéresse pas plus que ça d’ailleurs… Jusqu’au beau jour où son père adoptif, victime d’un accident domestique, l’envoit chercher l’Herbe du Loup, un remède très rare. Le jeune homme se voit donc contraint de courir le monde afin de sauver celui qui l’a élevé.

Cette quête emmènera Aldobrando au sein d’un royaume régi par la tyrannie à une époque qui ressemble fortement à notre Moyen Âge. Soupçonné de meurtre, le jeune homme devra plaider sa cause et surtout, survivre aux nombreuses embûches qui se dresseront devant lui. Entre un inquisiteur des plus cruels, un roi ne pensant qu’à ses intérêts personnels, et la fosse, une arêne où sont jetées en patûre toutes les personnes jugées coupables d’un quelconque délit, Aldobrando aura fort à faire !

Au cours de cette aventure, Critone et Gipi présentent plusieurs personnages intrigants pour lesquels l’envie d’en apprendre plus se fait prégnante tant l’originalité est de mise ! Un tueur en série follement amoureux, une princesse prisonnière de sa chambre, un jeune assassin rêvant d’une vie de noblesse : Gipi a l’art de concevoir des protagonistes hauts en couleur et aux personnalités cohérentes (avec le récit et leurs actions). Et les rôles de second plan ne sont pas en reste ! A tel point que chacun apporte sa pierre à l’édifice et enrichit, à sa manière, un synopsis qui n’en demandait pas tant.

Ajoutez à cela le dessin de Luigi Critone qui fait plus que rendre honneur au scénario et vous obtenez l’un des immanquables de ce début d’année. Soigné, le trait de l’artiste se marie parfaitement aux palettes de couleurs choisies en fonction de l’ambiance de la situation mise en exergue. Ainsi, les tons clairs qui baignent les pièces principales du château où vit, heureux, le roi des lieux, cèdent leur place à un jeu de couleurs bien plus sombre lorsque le tyran rend visite à son fils sur son lit de mort.

Casterman frappe donc un grand coup avec cet album qui ravira les lecteurs en recherche d’une aventure chevaleresque ! Et si l’histoire se permet quelques lenteurs à son commencement, on ne lui en tiendra pas rigueur tant elle décolle de belle façon par la suite.

Note : 8/10

R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.