Thrawn : l’ascension du charismatique Amiral au cœur d’un comic-book

Darth Vador, Darth Maul, Palpatine, Grievous et j’en passe, les ennemis des Jedi sont nombreux et certains ont tout pour eux : un charisme à tout épreuve, une intelligence qui frôle l’indécence et des origines à la fois captivantes et originales. Pourtant, il en existe un qui n’avait pas eu le privilège d’être porté par une origin-story digne de ce nom. Ce qui ne l’avait pas empêché, dans l’ex-Univers Etendu, de prendre le contrôle des forces armées de Palpatine après le décès de ce dernier et de mener la flotte de l’Empire au combat contre celle des Rebelles. Ces événements le conduisant à devenir l’un des personnages préférés des fans : il est bien évidemment question de l’Amiral Thrawn.

Créé par Timothy Zahn en 1991, Thrawn a sans conteste bénéficié de l’incroyable talent de l’auteur. D’abord au sein des romans qui lui sont dédiés et, ensuite, dans Le Cycle de Thrawn, adaptation en comics de La Croisade Noire du Jedi Fou.

Néanmoins, aussi charismatique soit-il, il manquait toujours à ce personnage un pan de son histoire, à savoir celui de son intégration dans l’Empire. C’est en 2017 que Zahn décida de remédier à la situation avec le roman sobrement intitulé Thrawn.

Et comme c’est régulièrement le cas, le comic-book chroniqué dans ces lignes n’est autre que l’adaptation du récit publié en 2017 par Jody Houser, déjà chargée d’adapter le film Rogue One en comic-book, et Luke Ross, dessinateur de Dark Maul.

Une origine à la hauteur du personnage ? 

Capturé par des Stromtroopers, le futur Amiral parvient rapidement, grâce à son intelligence et à son esprit tactique hors-pair, à gravir quelques échelons au sein de l’Empire pour passer du rang de captif à celui de soldat. Et il n’est pas seul pour ce faire puisqu’il se fait accompagner par Eli Vanto, Enseigne et interprète au service de l’Empire. C’est d’ailleurs régulièrement au travers des yeux de Vanto que l’on suit l’ascension de celui qui donne son nom à ce comic-book. Un procédé habile qui permet d’aisément comprendre les liens qui façonnent la relation entre les deux hommes et qui renforce une trame narrative bien ficelée .

La tâche s’annonçait ardue pour Houser tant il est difficile de résumer un roman du célèbre Timothy Zahn. Ce dernier nous ayant habitué à des récits denses où les retournements de situation réalistes mais ô combien surprenants ont pour habitude de s’enchaîner. Et pourtant, c’était sans compter sur tout le talent de la scénariste qui est parvenue à prendre le meilleur du matériau originel et à le raconter de manière efficace afin que le lecteur ne soit jamais perdu. Que ce soit au travers d’un complot mis en œuvre dans l’unique but d’empêcher Thrawn d’accéder au rang supérieur ou dans l’explication d’une démonstration tactique exprimée par le personnage, Houser conserve un propos clair et percutant. Pour ce faire, elle est bien secondée par l’artiste Luke Ross dont les planches sont des plus réussies. Et que dire des covers de Paul Renaud ! Le dessinateur français y a distillé tout son savoir-faire pour un rendu du plus bel effet !

Dès lors, seule une fausse note viendra gâcher quelque peu le plaisir de lecture : la traduction française. Entre coquilles et quelques rares phrases étranges, les dialogues perturberont parfois l’immersion du lecteur. Mais qu’à cela ne tienne, le tout reste aisément compréhensible et offre aux fans un agréable moment dans l’univers de la Guerre des Etoiles.

En effet, si Thrawn bénéficiait déjà d’une aura charismatique, il présente désormais une origin-story à la hauteur de ses ambitions. Profitant du talent artistique de Luke Ross et surtout, du sens de l’écriture de Jody Houser, le comic-book Thrawn tiré du roman éponyme de Timothy Zahn ravira les adeptes de Star Wars et de comics.

Note : 8/10

R.L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.