Star Wars – Dark Maul : une plongée sans véritable enjeu dans l’esprit d’un Sith

Si l’on excepte le film « La Menace Fantôme », la série animée « Clone Wars » et certains comics, très peu d’informations viennent garnir la biographie de Dark Maul. Ce qui en fait l’un des personnages les plus énigmatiques de Star Wars. Si vous ajoutez à cela son charisme et son physique atypique, vous obtenez sans aucun doute un protagoniste très intrigant pour lequel il nous tarde d’en apprendre plus.

Divertissant mais sans ambition

Depuis le rachat de Star Wars par Disney, il fut décidé que tous les comics parus jusqu’alors et édités chez nous par Delcourt n’entraient plus dans la continuité officielle. Seule une série ne fut pas concernée : celle dont il est question dans cet article et qui propulse Dark Maul, l’apprenti de Dark Sidious, sur le devant de la scène.

Nous sommes quelque temps avant le film « La Menace Fantôme » et Maul est déjà l’apprenti de Dark Sidious, le futur empereur Sith. A ce moment, sa formation n’est pas terminée : il doit apprendre à se faire discret. Ainsi, s’il voue une haine sans limite aux Jedi, il ne peut se permettre de les attaquer de front et prendre le risque de révéler le retour des Siths aux têtes pensantes de la République. Envie qu’il aura beaucoup de difficultés à refréner lorsque son maître l’enverra secourir la Fédération du commerce menacée par des pirates. C’est durant cette mission qu’il apprendra qu’une Padawan Jedi est retenue captive par des truands. Il n’en faudra alors pas plus à Maul pour y voir une opportunité en or : celle d’assassiner un futur Jedi à l’abri des regards.

On doit ce scénario à Cullen Bunn qui a déjà officié sur bon nombre de récits Marvel. Pour cette histoire, il a choisi de nous proposer une incursion dans l’esprit de Maul : la plupart des phylactères renvoyant aux pensées du Sith, on apprend notamment par ce biais qu’il fait preuve d’une impatience sans borne. Et c’est tout le récit qui s’appuie sur ce trait de caractère : Maul va passer son temps à se questionner sur ce qu’il doit faire et ce qu’il veut faire. Lui veut satisfaire son désir de tuer des Jedi au plus vite mais, pour y parvenir, il doit agir dans l’ombre et faire en sorte que le secret du retour des Siths en reste un. Bénéficiant d’une narration fluide, ce pitch est aussi aidé par les dessins de Luke Ross (Spiderman, Green Lantern, etc.) qui, à défaut d’être exceptionnels, sont de très bonne facture.

S’il reste le protagoniste central de cette histoire, Maul n’est pas seul puisque le lecteur retrouvera d’autres personnages bien connus des fans à l’image d’Aura Sing. Néanmoins, ne jamais avoir entendu/lu ce nom n’est aucunement préjudiciable pour la bonne compréhension du récit. Et il en va de même pour les autres compagnons de voyage de Maul. Malheureusement, ce qui, de prime abord, pourrait être considéré comme un point positif cache en fait un constat négatif : s’il ne faut pas connaître sur le bout des doigts les biographies des personnages entrevus, c’est tout simplement parce que les conséquences de cette aventure sur la mythologie Star Wars sont minimes, pour ne pas dire « inexistantes », tant le scénario manque cruellement d’ambitions.

D’un côté, on est ravi d’en apprendre un peu plus sur la mentalité d’un Sith comme Dark Maul. De l’autre, on regrette que l’histoire dans laquelle ce bad guy s’illustre ne soit pas plus mémorable.

Autrement dit, ce Star Wars : Dark Maul reste un comic-book tout à fait appréciable qui devrait divertir les fans de la saga tant pour la qualité de ses dessins que pour son scénario sympathique au demeurant. Néanmoins, les lecteurs devront accepter l’idée selon laquelle cette mini-série sera vite oubliée une fois rangée dans leur bibliothèque. La faute à un manque d’ambitions dû à la volonté d’être accessible à tous les publics.

Note : 6/10

R.L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s