Crisis Core: Final Fantasy VII Reunion: le jeu de fin d’année ou un pétard mouillé?

Les fans attendent de pied ferme les sorties de Final Fantasy XVI et de la suite du remake du septième épisode. Mais dans l’intervalle, voici que Crisis Core, déjà sorti en 2008 (Europe) sur PSP, profite d’un remaster pour les 25 ans de la franchise ! De quoi faire patienter les joueurs ? Découvrez-le dans notre test.

Crisis Core prend place avant l’histoire de Final Fantasy VII. On y contrôle Zack Fair que les joueurs connaissent puisque le personnage apparaissait déjà dans le septième opus, sur PS1. Le scénario est d’ailleurs le même qu’à l’époque : Zack est envoyé au front par la Shinra, la mégacorporation qui contrôle le monde, afin de permettre à l’entreprise d’acquérir toujours plus de ressources. Vous vous en doutez, de fil en aiguille, Zack constatera les expériences auxquelles se prête la Shinra…

L’histoire, sans être l’une des meilleures de l’univers FF, reste accrocheuse grâce à son personnage principal. Zack est touchant, souvent de bonne humeur et plein de vie. Un vrai rayon de soleil dans un univers sombre où les plus riches s’érigent en maîtres du monde.

Toutefois, si vous avez déjà fait l’épisode sur PSP, l’histoire ne vous surprendra pas puisqu’elle est en tous points identique à sa version d’origine. Bien que de bonne facture, la trame aurait mérité une refonte…

Un remaster qui aurait pu (dû) aller plus loin

Pour notre plus grand bonheur, le jeu a bénéficié d’un lifting pour permettre aux fans qui l’auraient loupé à l’époque sur PSP de s’y essayer sur toutes les consoles de nouvelle génération, Switch, PC et PS4.

Les équipes de Square Enix ont effectué un boulot qualitatif sur le plan graphique pour offrir un jeu qui égale Final Fantasy VII Remake. Mais… certaines cut-scenes ne profitent pas d’une mise en scène actuelle et on se retrouve à regarder des passages plus lents à l’animation parfois datée. À côté de cela, les animations faciales, elles, ont bénéficié d’un soin tout particulier, comme chacun des modèles 3D des personnages, que ce soit dans les cinématiques ou lors des combats.

D’ailleurs, pour ce qui est des combats, on a affaire à un système très proche du remake de FF VII avec des affrontements en temps réel et de l’action dynamique. Le système de matérias, ces pierres qui permettent d’activer des compétences et de la magie, fait lui aussi partie de l’aventure. Pour le reste, comme dit plus haut, cet opus mise sur l’action et on se complait rapidement à esquiver, frapper, ou à effectuer une parade face aux ennemis qui nous barrent la route. Par rapport à l’épisode PSP, les phases d’action ont tout de même été revues avec des combats plus vifs et des attaques plus rapides grâce à des enchainements retravaillés.

Si les combats font partie des points positifs du titre, l’exploration l’est beaucoup moins… Les ennemis vous attendront au sein d’arènes déguisées et placées dans une suite de couloirs. Un format « couloirs » comme on en voyait souvent sur… PSP. Dommage que cette partie du soft n’ait pas été « remakée » même si de petits jeux font leur apparition pour égayer la structure du titre.

Le tout se finit en une dizaine d’heures, et plus si vous vous attaquez aux missions secondaires et aux mini-jeux.

En conclusion, ce Crisis Core FF7 Reunion est un titre plaisant qui devrait permettre aux fans de la licence de patienter un tant soit peu jusqu’à la prochaine sortie. Encore faut-il ne pas avoir joué à la version PSP tant ce nouvel opus n’a pas suffisant d’arguments pour nous pousser à repasser à la caisse (du moins, pas au prix plein). Pourtant, tout était là pour en faire un remake marquant avec ses graphismes sauce 2022, son gameplay plus dynamique et ses personnages attachants. Dommage !

Note : 6/10

R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.