Star Wars : Bounty Hunters 1, un début de série à la hauteur!

L’univers de Star Wars sous l’égide de Disney s’étend peu à peu et se complète d’histoires dédiées à ses héros. Parmi ces derniers, l’un d’eux est remis au goût du jour : Beilert Valance, un chasseur de primes mi-humain, mi-machine. Créé en 1978, Valance est revenu (en VF) sur le devant de la scène par l’intermédiaire de la série Cible Vador où lui et d’autre chasseurs ont pour mission de tuer le bras armé de Palpatine. Mais pas que puisqu’on le retrouve aussi dans Bounty Hunters.

Dans ce premier volume, Valance n’est pas seul, une fois de plus. En effet, Boba Fett, Bossk et d’autres sont tous sur les traces de Nakano Lash, une célèbre chasseuse de primes et ex-mentor de Valance, qui, à la suite d’une décision mystérieuse, se sera accrochée une cible dans le dos. S’engage une véritable course contre la montre : Valance veut découvrir la vérité mais, dans le même temps, il devra survivre à ceux qui en veulent à sa propre personne.

Ce scénario, on le doit à Ethan Sacks (Star Wars : Galaxy’s Edge, Star Wars : Allegiance…) qui rend une copie très satisfaisante. Le récit avance assez vite grâce à ses scènes d’action rythmées mais n’oublie pas pour autant de mettre en avant ses personnages, que ce soit par le biais de flashbacks axés sur leur passé ou par celui de révélations.

Paolo Villanelli (Star Wars: Jedi Fallen Order – Dark Temple), quant à lui, réussit amplement son pari en offrant au scénario des planches dignes de Star Wars. Les scènes d’action sont lisibles et dynamiques et que dire de Boba Fett dont les affrontements et les postures deviennent mémorables sous le coup de crayon de l’artiste. Il en va d’ailleurs de même avec les autres célèbres chasseurs, à tel point que le dessin (et la colorisation) constitue le gros point fort de ce récit, à n’en pas douter.

En conclusion, ce premier volume de Bounty Hunters reste une belle entrée en matière. Si ce tome clôt déjà un arc à lui seul, l’auteur a déjà distillé des pistes pour la suite. Reste à espérer que l’histoire gagne en profondeur et on pourrait se retrouver devant l’une des séries immanquables de l’ère Disney. Entre ses plans iconiques, son scénario plaisant et sa narration rythmée, Bounty Hunters démarre fort !

Note : 7/10

R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.