Frink & Freud – Le Patient américain : une biographie originale et saisissante

On ne présente plus Sigmund Freud, l’homme qui a donné ses lettres de noblesse à la psychanalyse. Pourtant, ce que l’on sait moins de cet éminent médecin, c’est qu’il n’a pas connu que des succès dans sa vie. Pire encore, il aurait pu devenir la cause de la fin de la discipline telle qu’on la connait aujourd’hui.

C’est sur ce point bien méconnu de l’histoire de Freud que se sont penchés Pierre Péju et Lionel Richerand, des artistes que l’on ne présente plus, eux aussi. Le premier n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai dans le monde de l’écriture (Le rire de l’ogre, La Petite Chartreuse…) tandis que le second s’est spécialisé dans l’illustration et la réalisation de films d’animation (La Peur du loup, Les Grabonautes…).

Revenons-en à leur dernière création, Frink & Freud : Le Patient américain. Dans ce roman graphique en noir et blanc, on découvre un Sigmund Freud très ambitieux, déjà reconnu dans le milieu de la médecine, et fort d’une motivation indéniable de conquérir l’Amérique. Durant ces premières pages, on ne pourra que trop vous conseiller de vous accrocher. En effet, l’introduction est pour le moins lente et laborieuse et seules quelques célèbres citations de Freud viendront rythmer ce début de lecture. Ensuite, le Docteur rencontre Horace Frink. Moment choisi par les auteurs pour opérer un bond dans le temps, un bond en arrière plus exactement, et nous faire entrevoir l’enfance de celui qui deviendra plus tard le patient de Sigmund Freud.

On comprend rapidement que cette période difficile pour Frink sera l’un des éléments déclencheurs de ses futures névroses, névroses que Freud n’interprétera pas, bien plus tard, de la meilleure façon. Car c’est bien de cela dont il est question dans cet écrit : les erreurs d’un médecin, aussi reconnu soit-il, qui conduiront son patient à sombrer progressivement.

On se met alors à tourner les pages, les unes après les autres, curieux d’en apprendre plus sur Frink et, sans s’en rendre compte, on lit déjà la dernière. Le récit ne s’arrête pas là pour autant puisque de courtes biographies des personnages rencontrés durant notre lecture sont présentes en fin d’ouvrage. Un bonus appréciable qui offre, à ceux qui le souhaitent, des informations supplémentaires sur ces hommes et ces femmes qui ont conduit la psychanalyse sur le chemin des médecines reconnues.

De la première à la dernière planche, Frink & Freud : Le Patient américain constitue donc un très bon écrit dont on regrettera uniquement le manque d’originalité graphique. Evoquer Freud, c’est évoquer l’inconscient, les rêves… Dès lors, on aurait d’autant plus apprécié plonger dans des compositions graphiques jouant sur ces thèmes.

Mais ne nous y trompons pas, si le nom du célèbre psychanalyste est intégré au titre, c’est surtout de Frink dont il s’agit dans Frink & Freud : Le Patient américain. Un homme méconnu du grand public mais dont la rencontre avec Freud, résumée de bien belle manière dans ce roman graphique, aurait pu engendrer des conséquences désastreuses pour l’avenir de la psychanalyse.

Vous l’aurez compris, si l’on fait abstraction de son introduction peu captivante, il n’en reste pas moins que Frink & Freud : Le Patient américain est une très belle réussite. Que vous soyez passionné par la psychanalyse ou non, le rythme de la narration tout comme les faits racontés devraient vous procurer un moment de lecture des plus agréables.

Note : 8/10

R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.