Monde Mutant (Int.) : un comic-book underground immanquable !

Des êtres difformes tantôt cruels, tantôt sans cervelle, des blondes aux lèvres pulpeuses et aux formes voluptueuses, un univers post-apo qui n’inspire pas la confiance, c’est bien un nouvel univers signé Richard Corben et Jan Strnad qui s’offre aux lecteurs ! Les ingrédients principaux sont encore une fois les mêmes, et pourtant… rien ne se répète.

Un chemin de croix

Si aujourd’hui, Delirium nous offre une intégrale digne de ce nom, gardons à l’esprit que Monde Mutant et son successeur, Fils du Monde Mutant, faillirent ne jamais voir le jour en bonne et due forme. Explications.

Richard Corben partait d’une idée bien à lui, celle de créer de petites histoires SF qu’il compilerait dans une anthologie. Au bout de quelques pages seulement, l’artiste fut contraint d’admettre l’évidence : il lui fallait de l’aide. Son fidèle compère, Strnad, accouru et transforma ce qui aurait pu s’arrêter là en œuvre à part entière.

Cependant, le duo découvrit que le monde de l’édition lui réservait bien des (mauvaises) surprises comme ce fut le cas lors de la première parution de Monde Mutant en librairie. Pour celle-ci, leur rédacteur en chef de l’époque (Warren Editions) n’avait pas hésité à réécrire les dialogues. Résultat : un récit dénaturé quit grouillait désormais d’obscénités juvéniles.

Plus tard, comme vous pouvez vous en douter, Fils du Monde Mutant ne fut pas édité chez Warren Editions mais chez Fantagor Press, le label de Corben. Néanmoins, le sort s’acharna et les deux premiers épisodes furent mal imprimés.

Mais ces anecdotes sont désormais de l’histoire ancienne puisque l’intégrale publiée aujourd’hui par Délirium est, autant pour son contenu que pour sa forme, irréprochable ! Jugez plutôt : le récit est celui d’origine (et non celui aux dialogues réécrits…), les couleurs sont l’œuvre de Corben et de sa fille tandis que Srnad a pu imaginer 8 pages supplémentaires afin d’enrichir certaines séquences. Sans oublier les quelques photographies disséminées en guise de bonus en fin d’ouvrage…

« Immanquable », on vous dit !

Encore une fois, les fans du génial dessinateur ne seront pas étonnés de retrouver ce qui fait la force de Corben, soit un univers ravagé par la méchanceté humaine et des êtres déformés par un trait et des angles de vue malsains.

Au centre de Monde Mutant, on rencontre Dimento, un mutant arriéré dont l’unique préoccupation consiste à se nourir. Une volonté des plus répandues dans un monde où chaque parcelle de terrain semble radioactive et où fruits et animaux contaminés sont monnaie courante. Les lecteurs que nous sommes pourront donc suivre les mésaventures de Dimento et ses rencontres, au fil des pages, avec des protagonistes aux personnalités souvent sombres mais toujours intéressantes. Des scientifiques qui voient, dans le clonage, la perspective d’un avenir meilleur; une demoiselle qui n’hésitera pas un seul instant à sacrifier ceux qu’elle rencontre au profit de sa survie… Strnad et Corben ont tout prévu et ont créé un panel de personnages cohérents et intrigants.

Nous n’en dirons pas trop sur la suite de cette première histoire, Fils du Monde Mutant, afin d’éviter tout spoil. Sachez tout de même que Strnad et Corben estiment que cette suite est meilleure que Monde Mutant et ils ont entièrement raison. Ici, le procédé diffère puisqu’on découvre des personnages vivant dans des contextes différents. Plus éduqués que pouvait l’être Dimento, les héros se rencontreront à un moment ou un autre pour aboutir sur un final à la hauteur du talent des deux artistes.

En d’autres mots, l’intégrale Monde Mutant fait partie des immanquables de ce mois de novembre. Corben, avec son graphisme si personnel et des couleurs old-school, ne s’y est pas trompé en choisissant Strnad pour l’épauler puisque le résultat est sans pareil et ravira les lecteurs !

Note : 9/10

R.L.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.