The Ghost Fleet : des camions, du sang et de l’action !

Une couverture attrayante, un scénariste reconnu et c’est toujours la même histoire : direction la librairie pour un nouvel achat.

The Ghost Fleet est spécial puisqu’il est la toute première idée de comics à avoir germé dans la tête du désormais célèbre Donny Cates. L’auteur à qui l’on a récemment confié les rênes de Doctor Strange (Damnation) mais que l’on retrouve également sur Venom pour ne citer que ces deux personnages.

Pourtant, Cates ne fait pas que dans le super-héroïque. Preuve en est avec The Ghost Fleet, une histoire de poids lourds. Oui, de gros camions : le « Convoi Fantôme » est une équipe de routiers qui doit livrer des marchandises très convoitées en franchissant tous les obstacles qui pourraient se mettre sur sa route.

Un beau jour, ils subissent une attaque. A la suite de cette dernière, les deux collègues et amis responsables du convoi choisissent de prendre des directions opposées. Alors que Ward prend le commandement du « Convoi Fantôme », Trace, lui, décide de s’opposer à son ancien employeur et d’attaquer le fameux convoi.

On plonge alors dans une aventure qui file à 100 à l’heure ! D’ailleurs, les nombreux bonus auront tôt fait de vous expliquer le pourquoi du rythme effréné de cette histoire : prévue initialement en 12 numéros, cette série n’en présente finalement que 8. La faute à des ventes médiocres… Il aura donc fallu repenser toute la fin et la condenser en quelques numéros seulement. Mais ne vous y fiez pas tant le scénario, tout comme les dessins (de Daniel Warren Johnson), auront le don de vous retourner la tête !

The Ghost Fleet, c’est du fun à l’état pur. Les retournements de situation s’accumulent et vous prennent à chaque fois par surprise tandis que le graphisme participe au rythme parfait du scénario. Fusillades, bastons, révélations… : toutes les ficelles d’un blockbuster palpitant y sont !

Dès lors, lorsqu’on referme le livre, on ne peut être que déçu : déçu qu’il n’ait pas rencontré son public aux USA lors de sa sortie tant les idées non-exploitées (puisque le nombre d’épisodes a été réduit) et racontées par Cates dans les bonus mettent l’eau à la bouche ! Arf, monde cruel…

Bref, pour The Ghost Fleet, attachez votre ceinture de sécurité, appuyez sur l’accélérateur et foncez dans cette aventure ô combien percutante ! Une bonne bouffée de fun, des dessins dynamiques, un scénario efficace : voici les ingrédients de la délicieuse recette de The Ghost Fleet !

Note : 8/10

R.L.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.