One Piece : World Seeker : Une immersion réussie au cœur du manga culte ?

One Piece, l’œuvre retentissante d’Eiichiro Oda, connue de tous les fans de pop culture, est un manga phare, toutes générations confondues. Si Dragon Ball bénéficie d’une popularité sans commune mesure, One Piece est certainement son plus proche concurrent en termes de notoriété. Des personnages charismatiques, des combats épiques, un attachement à de nombreux « nakamas » … le manga a bien des cordes à son arc et pourtant, il n’a jamais bénéficié d’un jeu vidéo à la hauteur de l’œuvre de base. One Piece : World Seeker, édité par Bandai Namco, débarque sur PS4, Xbox One et PC avec l’intention de changer les choses. Pari tenu ?

(Attention, mini spoiler si vous n’êtes pas à jour dans One Piece !)

À peine le jeu lancé, nous voilà plongés dans l’ambiance : One Piece : World Seeker nous immerge parfaitement dans l’univers du manga. Les vraies voix japonaises de l’anime, les mêmes caractères pour chaque personnage ainsi que le fan service ultra présent vous précipite dans cette toute nouvelle histoire à laquelle Eiichiro Oda lui-même a contribué en créant deux nouveaux protagonistes : Jeanne et Isaac. Vous rencontrerez également de nombreux personnages du manga initial, qui animeront la plupart de vos quêtes pour votre plus grand bonheur, comme par exemple Smoker, Crocodile, Kizaru ou le Germa 66.

Une immersion quasiment parfaite…

Si l’immersion est totale dans cet univers de pirates, il n’empêche que de nombreux points viennent ternir le tableau de ce jeu qui, pourtant, partait sur de bonnes bases. Car malgré un monde coloré, l’île Prison sur laquelle se déroule toute l’intrigue manque particulièrement de vie, alors que c’est l’une des forces du matériau de base, le manga. Les rues des grandes villes sont quasiment désertes, l’île n’a pas réellement d’âme comme à l’inverse de l’œuvre originale : on pense notamment à Thriller Bark (un monde au thème horrifique), à Skypiea (un monde céleste) ou plus récemment, à l’île Tougato (un monde composé uniquement de friandises).

…mais un gameplay à retravailler

Le système d’arbre de compétences et l’arrivée tardive du Gear 4 sont deux points positifs à nos yeux. En effet, cela permet de voir Mugiwara no Luffy évoluer au fil de l’aventure comme dans un véritable shonen puisque notre personnage passe d’apprenti à champion. Le diriger tout au long du jeu est d’ailleurs un pur plaisir, notamment via le « Gomu Gomu no Rocket ». Mais d’autres problèmes persistent, comme les quêtes, toutes plus molles les unes que les autres et le manque de variété des coups du capitaine des Mugiwara. Un seul bouton pour taper, cela fait vraiment trop peu. Aucun réel combo n’existe, il suffira de marteler sa touche pour remplir sa jauge et ainsi, débloquer un des trois coups spéciaux disponibles. Sauf que vous ne pouvez pas vous arrêter de frapper, sinon, votre jauge retombera à zéro. Autrement dit, un système loin d’être « user-friendly ».

One Piece : World Seeker avait le potentiel et la matière pour devenir une référence. Malheureusement, de nombreux soucis ont empêché le titre édité par Bandai Namco d’atteindre les sommets. Entre un monde particulièrement vide et sans saveur, des quêtes redondantes et sans intérêt, les personnages des Mugiwara laissés au second plan et un gameplay à revoir, le titre ne deviendra pas la référence vidéoludique de l’univers du pirate au chapeau de paille. Cependant, on décèle une éclaircie dans la grisaille : à travers ses nombreux défauts, One Piece : World Seeker nous offre malgré tout un fan service de haute voltige, des musiques agréables et une durée de vie impressionnante. Il nous est donc malgré tout permis de rêver à une suite du jeu qui profiterait d’un gameplay bien plus approfondi et d’un monde plus vivant. Croisons les doigts !

Note : 6/10

C.V.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.