[La Minute Comics] Star Wars – La Citadelle Hurlante : un crossover divertissant mais imparfait

Intégrant l’univers officiel, cette histoire prend place entre les épisodes IV et V de Star Wars.

Le Docteur Aphra retrouve Luke Skywalker et lui propose de se joindre à son expédition. Cette dernière consiste à trouver un être capable de réactiver un artefact dans lequel est archivée la personnalité d’un ancien Jedi. Cette opportunité ne pouvait pas mieux tomber puisque l’apprenti d’Obi-Wan est toujours à la recherche d’un formateur pouvant lui apprendre les arcanes de l’art Jedi. L’archéologue et l’apprenti Jedi partent alors vers K’tath’atn où la Reine des lieux, un être aussi puissant que malfaisant, semble être la personne adéquate pour accéder à la mémoire de l’artefact. Cependant, celle-ci n’offre ses services qu’une fois par an et en échange d’un spécimen original. Et, en termes de « spécimens originaux », qu’existe-t-il de mieux dans la galaxie qu’un adepte de la Force comme Luke Skywalker ?

Kieron Gillen et Jason Aaron offrent ici aux fans un crossover intéressant. On y retrouve les ingrédients nécessaires à un bon épisode : de l’action bien dosée, l’implication des personnages principaux et quelques petits twists bien sentis. On appréciera également de voir évoluer la relation qui lie Luke à Aphra.

Malheureusement, « Star Wars : La Citadelle Hurlante » manque tout de même d’une pincée d’originalité et de prise de risques. Il en va de même pour les enjeux de cet série qui paraissent dérisoires. Autrement dit, si le récit reste plaisant, il ne devrait pas rester dans les mémoires.

Côté dessins, les 3 artistes, Marco Checchetto, Salvador Larroca et Andrea Broccardo, réalisent un travail satisfaisant, chacun dans leur style et à des degrés qualitatifs différents (Marco Checchetto présente un niveau hors norme comme à son habitude), et seul le changement de dessinateur d’un chapitre à l’autre pourra s’avérer déstabilisant.

Au final, « La Citadelle Hurlante » est une histoire divertissante qui devrait plaire aux fans. Dommage que ses auteurs n’aient pas tenté de l’inscrire dans le panthéon des récits Star Wars en misant sur une prise de risques assumée et des enjeux plus conséquents.

Note : 7/10

R.L.

[Nouveau type de critiques/chroniques sur Comics Inside : l’objectif de ce nouveau format est d’être le plus concis possible et donc de donner rapidement un avis sans s’étendre sur tous les aspects d’une oeuvre, qu’il s’agisse d’un comic-book, d’un film ou d’un jeu vidéo. C’est court, c’est bref, ça se lit en une minute à peine, c’est La Minute Comics.]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s