Little Nightmares 2 : une suite terrifiante mais trop courte

En 2017, Little Nightmares, premier du nom, débarquait dans nos contrées. Dans ce titre des studios Tarsier, on découvrait un petit personnage, Six, devant fuir le navire où il se trouvait, un navire peuplé de créatures difformes désireuses de le dévorer.

Quatre années plus tard, la suite de Little Nightmares arrive enfin chez nous sur PC et consoles (PS4, PS5, Switch, Stadia, Xbox One et One X). Plus de Six au programme cette fois puisqu’on est invité à y incarner un tout autre protagoniste, le dénommé Mono. Affublé d’un sac en papier sur la tête, Mono devra traverser, ou plutôt fuir, un monde aux mains de personnages terrifiants et cruels. Ainsi, cet héros de petite taille devra échapper à la vigilance d’un chasseur, à la surveillance d’un professeur dans une école pour le moins macabre ou encore, aux résidents d’un hôpital lugubre. Comme pour le premier Little Nightmares, les lieux bénéficient tous d’une direction artistique irréprochable et il ne sera pas toujours facile d’en détacher le regard pour continuer à avancer. Pour ce faire, il vous faudra résoudre des casse-têtes, éviter des obstacles lors de courses-poursuites angoissantes et vous faufiler entre les jambes d’antagonistes terrifiants sans vous faire repérer.

Des mécaniques déjà vues dans des jeux comme Limbo et Inside mais qui fonctionnent toujours aussi bien lorsqu’elles s’insèrent de façon cohérente dans l’univers qui les acceuille, comme c’est le cas ici.

C’est évidemment la principale plus-value de la franchise : son monde et l’atmosphère malsaine qui s’en dégage. Entre ses musiques angoissantes et facilement mémorisables, ses sons (craquements, râles lugubres…) qui vous feront frissonner à coup sûr et les antagonistes tous plus distordus les uns que les autres, l’univers de Little Nightmares est toujours aussi original et effrayant. A l’inverse, l’histoire demeure peu explicitée. Là où dans le premier épisode, on se complaisait à réunir des indices pour en apprendre plus sur l’univers dans lequel on se trouvait, ce deuxième opus manque cruellement de liant et d’explications.

D’ailleurs, si les environnements sont encore une fois travaillés et originaux, force est de constater qu’ils s’enchaînent de manière plutôt aléatoire. L’impression que ce second volet nous balade d’un tableau à l’autre sans que ceux-ci ne soient véritablement liés entre eux est prégnante tout au long de l’aventure.

Une aventure en duo mais sans multi

Au rayon des nouveautés, notons la présence d’un second protagoniste. En effet, Mono ne sera pas seul durant son périple puisque, dès le début du jeu, il sera amené à sauver l’un de ses semblables grâce à qui s’ouvriront de nouvelles possibilités. De la courte échelle à l’activation de plusieurs manivelles en même temps en passant par d’autres subtilités basées sur la coopération, les quelques mécaniques supplémentaires offertes par l’apparition de ce deuxième personnage sont bienvenues et appréciables.

Néanmoins, on regrette que le titre ne soit pas multijoueur. Contrôler ces deux protagonistes avec un ami aurait sans aucun doute ajouté encore plus de tensions et de nervosité. Dommage !

Ajoutons également que les contrôles parfois imprécis auront le don de nous frustrer : il n’est pas rare de rater un saut si notre alignement n’est pas millimétré ou encore, de se faire attraper par un ennemi lors d’une scène brouillonne.

Enfin, toujours au rayon des défauts, soulignons que Little Nightmares 2 est un jeu court puisqu’il ne vous demandera que six heures pour en voir le bout.

En conclusion, que penser de ce second volet ? Little Nightmares 2 est un bon jeu qui s’appuie sur une recette qui fonctionne : un univers envoutant et effrayant, des mécaniques simples mais ô combien efficaces et des personnages pour le moins énigmatiques. La formule est donc similaire à celle découverte dans le premier opus et c’est malheureusement là que le bât blesse quelque peu. L’effet de surprise devant ce monde original n’est plus présent et n’est malheureusement pas compensé par les quelques rares nouvelles mécaniques de gameplay. Pourtant, si ce Little Nightmares 2 ne nous poussera probablement pas à y revenir une fois l’aventure terminée, il nous incitera tout de même à nous interroger sur son univers d’ici la sortie d’un troisième titre qui, on l’espère, nous en apprendra plus sur ses différents protagonistes.

Note : 7/10

R.L.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.