Tales From The Darkside : nouveau récit horrifique par les créateurs de Locke & Key

Alors que je me baladais entre les différentes étagères de mon libraire, ma chère et tendre s’écria soudainement : « T’as vu ça ?! Un nouveau comic-book de Joe Hill ! » Au pas de course, je m’approchai de la source de cette exclamation. Elle tenait en main un livre édité par Milady et dont les auteurs n’étaient autres que ceux qui avaient déjà officié de manière magistrale sur « Locke & Key » : Joe Hill et Gabriel Rodriguez.

Intitulé « Tales From The Darkside », ce comic-book réunit trois petites histoires malsaines. En effet, il est question d’ambiance pesante et de créations maléfiques. Autrement dit, les lecteurs qui ont apprécié Locke & Key ne seront pas déboussolés avec ce nouveau titre qui fait écho à la série TV « Histoires de l’autre monde » diffusée dans les année 80 sur la chaîne Antenne 2, devenue depuis France 2. D’ailleurs, le recueil de nouvelles chroniqué ici est un avant-goût de ce qu’aurait dû être une nouvelle série TV pour laquelle Joe Hill aurait travaillé si elle n’avait pas été finalement annulée.

Comme le titre l’indique, Joe Hill, la progéniture du maître de l’horreur qu’est Stephen King, joue ici avec un concept qui lui sied, à savoir le Darkside. Il s’agit d’une émanation obscure qui peut tomber sur n’importe qui et transformer sa vie en véritable enfer. L’idée, d’apparence simpliste si on la résume comme je viens de le faire, est ingénieusement exploitée par le scénariste de Locke & Key au point qu’on en vient à regretter qu’il n’existe et qu’il n’existera qu’un seul et unique volume pour « Tales From The Darkside ».

Joe Hill s’amuse à jouer avec les codes de la réalité en instaurant une ambiance malsaine où l’on n’arrive plus à deviner qui va vivre ou mourir. Il n’est donc pas question d’une peur qui s’invite dans l’esprit du lecteur par l’intermédiaire de l’apparition de monstres hideux mais plutôt d’un malaise qui s’immisce au fil des pages en s’appuyant sur des situations irréelles. Les dessins ont, eux aussi, leur part de responsabilité pour ce qui est de l’angoisse transmise par ce titre. A cet égard, ceux de Gabriel Rodriguez remplissent parfaitement leur office en donnant vie à des situations lugubres et dangereuses.

Enfin, on peut également attribuer une bonne note à l’éditeur qui a eu la riche idée de compléter cet ouvrage par une interview des auteurs où l’on en apprend beaucoup sur la genèse du projet ou encore sur la difficulté de voir une série de comics être adaptée sur grand écran.

En bref, « Tales From The Darkside » ne souffre d’aucun défaut majeur et plaira indéniablement à tous ceux qui ont su apprécier Locke & Key à sa juste valeur. Pour les autres, sachez que l’horreur se résume ici à trois courts récits qui, s’ils ne constituent pas des lectures incontournables, n’en restent pas moins très intéressants ne serait-ce que pour l’ambiance malsaine et les personnages crédibles qui y sont dépeints.

Note : 8/10

R.L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s